The international discussion forum

The international discussion forum (http://help.berberber.com/)
-   Forum Cinéma (http://help.berberber.com/forum-cinema/)
-   -   Documentaires selects (http://help.berberber.com/forum188/122150-documentaires-selects.html)

Akiles 09-03-2011 03:25 PM

The fog of war

Un documentaire pour revoir l'histoire américaine contemporaine de l'intérieur, avec Robert Strange McNamara. Excellent, mais seulement en anglais. Cela donne une idée de ce qu'est la démocratie. Les Américains, malgrès tous leurs défauts, ce qui est le lot de toutes les nations, ont toujours montré la voie.

:circle:

Secrecy

Ce film n'est pas moins bon que Fog of war. Il le complète. Excellent!

Akiles 09-05-2011 11:51 AM

Crucial.
Ah, j’ai posté le nom de ces deux documentaires en espérant avoir fait mon job, mais je suis loin de leur rendre justice. Mais j’ai une impression de vide, l’impression d’être nu due au fait que je ne peux pas publier de photos. Cela m’épargnerait de donner des explications. Ne dit-on pas qu’une photo vaut mille mots?
Ces deux films sont des bombes à retardement de la démocratie. Si vous êtes confus à propos du concept de démocratie -comme la plupart du monde l’est, surtout dans les pays arabes, et plus encore chez les berbères qui sont assez proches des valeurs occidentales-, ces deux titres vous donnent les clés de sa compréhension. La démocratie, comme je l’entends, dans son essence, est un libre exercice citoyen dans la critique justifiée de leur propre nation, exercice appuyé, encouragé et financé par le gouvernement. C’est, à mon sens, la base de la démocratie. Voici donc ma contribution démocratique pour aujourd’hui.

Akiles 09-17-2011 02:08 PM

Ni Allah ni maître

Ce documentaire, je ne l'ai pas encore vu, donc je ne sais pas s'il est de qualité ou pas. Je le place ici pour la réaction
qu'il suscite dans le monde musulman en tunisie.

Extrait du film "Laïcité inch'Allah" de Nadia El Fani - YouTube

Bonjour Akiles, Pour les photos voir ici :
http://help.berberber.com/forum10/11...se-latine.html

Akiles 09-17-2011 03:20 PM

1 Attachment(s)
Oui, c'est vrai, j'ai oublié d'user des pièces jointes.

Bravo pour ce film, parce que El Fani est une femme au milieu d'un monde de fous. Après ça, venez me dire que la vie est belle! El Fani produit des tentatives artistiques et pédagogiques importantes pour la Tunisie. En même temps, elle met en exergue les ravages de la foi islamique quand celle-ci veut se libérer des garde-fous de la société laîque. Bravo donc pour son courage. Et l'on sait que les Tunisiennes sont capables de courage et d'initiative. Partout dans le monde oû les peuples sont opprimés, les femmes représentent une force déterminante et progressiste. Félicitons-la alors pour son courage, même si nous n'avons pas vu son film et que son titre laissent franchement à désirer du point de vue philosophique. Cela démontre qu'elle est ringarde, avec un brun suspect de communisme sous son aspect le plus abordable, du moins le plus civilisé: le marxisme.

Akiles 11-28-2011 06:34 PM

http://www.vivafilm.com/uploads/tx_f...140_H207_0.jpg

Je n'ai pas compris grand-chose à l'intention du réalisateur, si ce n'est que le monde va mal et que l'on s'y est mal pris. C'est un discours dont je suis famillier depuis les années 70. Il y a des tas de documentaires qui ont été tournés sur ce sujet. C'est un secret de Polichinelle que 90% des ressources de la planète sont contrôlés par des élites. Ce n'est pas non plus une révélation que de déclarer que c'est en diminuant la consommation que l'on réduira nos malheurs; tous ceux qui ont un peu de bon sens ont réalisé cela depuis longtemps. Pas sûr donc du message! Mathieu Roy, le coréalisateur nous laisse entrevoir les méfaits de l'homme, et de la science... mais dit sur le bout des lèvres. On a l'impression qu'il ne sait pas sur quel pied danser. Si vous étiez allés faire un tour chez les indignés d'Occupons Montréal, ou ailleurs, vous auriez trouvé le même point de vue: "Ça va mal et on tient à le dire!", mais c'est tout. De bons sentiments! Les réalisateurs me font penser à la contre-culture des baby-boomers dans les années 60 aux US. Beaucoup sont responsables des dégâts qui nous éclatent à la figure aujourd'hui

On ne comprend pas, par exemple, la position du réalisateur par rapport aux projets scientifiques, sources de terribles problèmes malgré tout le bien supposé créer; je n'ai pas compris non plus ce qu'il voulait dire par rapport à la notion de progrès, ni ne comprend l'importance qu'il met à souligner la théorie de l'évolution, qui est posée là comme une vérité. (D'ailleurs cette théorie ne dit plus que l'on vient du singe comme l'a représenté dans ce film le réalisateur.) Surtout, ce que je ne comprends pas, c'est la raison pour laquelle on ne retrouve que des spécialistes américains qui témoignent, comme s"il y en avait pas chez les français...

:circle:

Akiles 12-27-2011 12:22 PM

http://www.posteritati.com/jpg/A3/AMANDLA%201SH.JPG

Comment un peuple, qui pendant des siècles est soumis à la bestialité de l'homme blanc, réussit à retrouver sa liberté par la musique et le chant. Un classique à voir et revoir, à écouter également, et à danser. Mandela, c'est une autre révolution pacifique à la Gandhi. Mais la musique, le chant et la dance, à mon avis, lui donnent plus de chair que le fameux silence du Mahatma.

Je venais de voir il y a quelques jours, un autre film sur les noirs, dans les années 50, aux États-Unis, dans le Mississipi. Comment un jeune noir a été massacré de façon diabolique et les responsables laissés en liberté, félicités mêmes par les habitants de race blanche de toute une ville pour avoir remporté le procès intenté par la mère de l'enfant. Cela prendra plus de trente ans, pour que justice soit rendu, symboliquement. Car les coupables étaient trop vieux pour être jugés. Cela n'aurait pas été digne de notre justice humaine.

http://ecx.images-amazon.com/images/...500_AA300_.jpg

Akiles 01-06-2012 03:04 PM

Comme un documentaire, mais c'en n'est pas un.


http://blog.cine4me.com/wp-content/u...ersaffiche.jpg

Film intéressant et très bien joué, réalisé par des Israéliens (à noter) sur le conflit entre eux et les Palestiniens. Je vous colle simplement la fiche descriptive que j,ai cherchée sur le net.

Salma vit dans un petit village palestinien de Cisjordanie situé sur la Ligne verte qui sépare Israël des territoires occupés. Sa plantation de citronniers est considérée comme une menace pour la sécurité de son nouveau voisin, le ministre israélien de la Défense. Il ordonne à Salma de raser les arbres sous prétexte que des terroristes pourraient s'y cacher. Salma est bien décidée à sauver coûte que coûte ses magnifiques citronniers. Quitte à aller devant la Cour Suprême afin d'y affronter les redoutables avocats de l'armée soutenus par le gouvernement.
Mais une veuve palestinienne n'est pas libre de ses actes surtout lorsqu'une simple affaire de voisinage devient un enjeu stratégique majeur. Salma va trouver une alliée inattendue
en la personne de Mira l'épouse du ministre. Entre les deux femmes s'établit une complicité qui va bien au-delà du conflit israélo-palestinien.


All times are GMT. The time now is 05:12 AM.

Powered by vBulletin® Version 3.8.0
Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd.
SEO by vBSEO 3.2.0 RC5
International forum : traduction - translation - übersetzung