International forum




Notices

 
 
LinkBack Thread Tools Display Modes
Old 12-22-2005, 10:14 PM   #1 (permalink)
Growing Member
 
Mayrik's Avatar
 
Join Date: Dec 2005
Posts: 25
Mayrik is an unknown character at this point
Default Les valeurs de notre République

Constitution
de la
5ème république



Préambule
Le peuple français proclame solennellement son attachement
aux Droits de l'homme et aux principes de la souveraineté nationale

tels qu'ils ont été définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée
par le préambule de la Constitution de 1946,
ainsi qu'aux droits et devoirs définis dans la Charte de l'environnement de 2004.

En vertu de ces principes et de celui de la libre détermination des peuples,
la République offre aux territoires d'Outre-Mer qui manifestent la volonté d'y adhérer
des institutions nouvelles fondées sur l'idéal commun de liberté, d'égalité et de fraternité
et conçues en vue de leur évolution démocratique.

Art. 1
La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale.
Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion.
Elle respecte toutes les croyances.

Son organisation est décentralisée.

Titre I - De la souveraineté

Art. 2
La langue de la République est le français
L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
L'hymne national est la Marseillaise.
La devise de la République est Liberté, Egalité, Fraternité.
Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

[…]
(Offline)  
Old 12-22-2005, 10:16 PM   #2 (permalink)
Growing Member
 
Mayrik's Avatar
 
Join Date: Dec 2005
Posts: 25
Mayrik is an unknown character at this point
Default

Déclaration des Droits de l'Homme
et du Citoyen de 1789


26 août 1789
Les représentants du peuple français, constitués en Assemblée nationale,
considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'homme
sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements,
ont résolu d'exposer, dans une déclaration solennelle,
les droits naturels, inaliénables et sacrés de l'homme,
afin que cette déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social,
leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ;
afin que les actes du pouvoir législatif et ceux du pouvoir exécutif,
pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique,

en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens,
fondées désormais sur des principes simples et incontestables,
tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.

En conséquence, l'Assemblée nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l'Être Suprême,
les droits suivants de l'homme et du citoyen.

Article premier
Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits.
Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune.

Article 2
Le but de toute association politique
est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme.
Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression.

Article 3
Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation.
Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane expressément.

[...]

Article 6
La loi est l'expression de la volonté générale.
Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement ou par leurs représentants à sa formation.
Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse.
Tous les citoyens, étant égaux à ces yeux,
sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics,
selon leur capacité et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

Article 7
Nul homme ne peut être accusé, arrêté ou détenu que dans les cas déterminés par la loi
et selon les formes qu'elle a prescrites.
Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires
doivent être punis;
mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la loi doit obéir à l'instant ;
il se rend coupable par la résistance.

[...]

Article 9
Tout homme étant présumé innocent jusqu'à ce qu'il ait été déclaré coupable,
s'il est jugé indispensable de l'arrêter,
toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s'assurer de sa personne
doit être sévèrement réprimée par la loi.

Article 10
Nul ne doit être inquiété pour ses opinions,
mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi.

Article 11
La libre communication des pensées et des opinions
est un des droits les plus précieux de l'homme ;
tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement,
sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.

[...]

Article 16
Toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée
ni la séparation des pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution.
(Offline)  
Old 12-22-2005, 10:18 PM   #3 (permalink)
Growing Member
 
Mayrik's Avatar
 
Join Date: Dec 2005
Posts: 25
Mayrik is an unknown character at this point
Default

Quote:
Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789
26 août 1789

Les représentants du peuple français, constitués en Assemblée nationale, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements, ont résolu d'exposer, dans une déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l'homme, afin que cette déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.
Ce ne sont pas des mots en l'air. Chaque lettre, chaque virgule, doit être considérés avec toute l'attention qui lui est dû. Combien de corps sont tombés (une pensée pour Gavroche), combien de larmes ont coulés pour que cette déclaration existe ? Sûrement trop, lorsque l'on voit à quel point elle est aujourd'hui bafouée, foulée aux pieds. L'application de notre Constitution n'est pas un droit mais un devoir. Ce sont les fondements et les valeurs même de notre République.

la caractéristique juridique essentielle attachée aux règles constitutionnelles est leur suprématie par rapport à toutes les autres règles de droit et notamment aux lois ordinaires. La constitution est la loi suprême, la loi fondamentale, celle qui a autorité sur tous les autres textes législatifs. Pour cela, la Constitution de 1958 a prévu un contrôle de la conformité de la loi à la Constitution. Ce contrôle est effectué par le Conseil constitutionnel qui doit censurer toute loi contraire aux droits rappelés par le préambule. Il doit veiller à ce que les lois respectent nos droits fondamentaux. Cependant, force est de constater l’impuissance de ce Conseil à les protéger.

Les fonctions publiques ne peuvent être considérées comme des distinctions ni comme des récompenses, mais comme des devoirs.



Quote:
fascisme
Un point caractéristique du fascisme est la prégnance de la hiérarchie sociale : le groupe doit être mené par un chef, surnommé en Italie le "Duce" (le Conducteur), dont l'autorité ne saurait être remise en question. Excluant tout contre-pouvoir, le fascisme est un système qui se veut totalitaire. Il s'est appuyé sur des groupes de choc, les "Chemises noires", qui ont été complètement militarisées après la prise du pouvoir. À la différence d'autres totalitarismes, le fascisme a cherché cependant à obtenir l'adhésion populaire plutôt que de recourir à des méthodes coercitives. Utilisant des techniques comme la démagogie et le populisme, il lui est arrivé d'obtenir un fort soutien populaire et même de maintenir certaines formes démocratiques.
Cette définition ne vous évoque t'elle personne ?



Quote:
Rousseau
Renoncer à sa liberté c’est renoncer à la qualité d’homme, aux droits de l’humanité, même à ses devoirs. Il n’y a nul dédommagement possible pour quiconque renonce à tout. Une telle renonciation est incompatible avec la nature de l’homme, et c’est ôter toute moralité à ses actions que d’ôter toute liberté à sa volonté.

Thomas Jefferson
Si tu es prêt à sacrifier un peu de liberté pour te sentir en sécurité, tu ne mérites ni l'une ni l'autre.

Voltaire
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire.


Quote:
Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1793
Article 35
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré et le plus indispensable des devoirs.
Peut être serait-il utile de réaffirmer ce devoir, car si un jour, à ma porte, viennent frapper les chemises noires, je n'aurais alors plus de pouvoir.
(Offline)  
Old 07-25-2006, 10:15 AM   #4 (permalink)
Growing Member
 
pilipili's Avatar
 
Join Date: Jun 2006
Posts: 18
pilipili is an unknown character at this point
Default J ai mal à la france !

Mais comment va t on reparer, tout ce qui n a pas été respecté ? Comment allez vous remettre dans le train republicain des gens qu on laisse attendre sur le quai depuis leur naissance, certains ont la quarantaine maintenant, la quarantaine avec des droits biens a eux depuis toujours, et certainement pas ceux découlants de la devise republicaine.

"Aujourd hui vous allez etre égaux ? "

Jurisprudence ZIDANE ; Et si on condamnait les actions et plus seulement les reactions ! Y aura t il retroaction ? Va t on degacher ma vie de chacun des abus discriminatoire ?
(Offline)  
Old 08-01-2006, 05:26 PM   #5 (permalink)
Junior Member
 
thunderbolt's Avatar
 
Join Date: Aug 2006
Posts: 3
thunderbolt is an unknown character at this point
Default

"Cette définition ne vous évoque t'elle personne ?"
miterrand?
(Offline)  
Old 08-01-2006, 05:38 PM   #6 (permalink)
Growing Member
 
pilipili's Avatar
 
Join Date: Jun 2006
Posts: 18
pilipili is an unknown character at this point
Default

J ai mal a la France est une citation de nicolas sarkozy lors d un de ses meeting aux états unis ( où il espere faire entrer la france a la place de hawaï) Le meilleur d entre les francais n aime pas son pays, il aurait voulu etre président américain, mais il ne peut pas...

Ca me rappelle quelqu un ???
(Offline)  
Old 08-01-2006, 05:43 PM   #7 (permalink)
Junior Member
 
thunderbolt's Avatar
 
Join Date: Aug 2006
Posts: 3
thunderbolt is an unknown character at this point
Default

"j'ai mal à la France" ,il l'a pris au General Bigeard
__________________
quand les peuples cessent d'estimer,ils cessent d'obeir
(Offline)  
 

Thread Tools
Display Modes

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off
Trackbacks are On
Pingbacks are On
Refbacks are On


Similar Threads
Thread Thread Starter Forum Replies Last Post
demande de traduction latfati Arabic Translation - ترجمة عربية 1 02-27-2006 05:42 PM
Svp!!! Besoin Vos Aides!!! Correction De La Traduction Katerin Aide à la Traduction (French) 3 08-24-2005 06:38 PM
Etats-Unis :: OUEST USA MODE D'EMPLOI LIENS News Le tour du monde 0 01-27-2005 04:05 PM
Maghreb & Egypte :: Croisière en Egypte : petit programme pour petit budget... News Le tour du monde 0 11-19-2004 03:29 PM
Besoin d'aide nimitz Tłumaczenia polski (Polish) 23 11-07-2004 12:04 AM

Violences en banlieue, votre analyse : The international discussion forum : Les valeurs de notre République

Powered by vBulletin® Version 3.8.0
Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd.
SEO by vBSEO 3.2.0 RC5 - vBulletin Skin developed by: vBStyles.com
International forum : traduction - translation - übersetzung

Traduction || Une agence de traduction, eine Übersetzungsagentur : Traduction allemand Französisch Übersetzung - Agence Traduction allemand